Mathias ADER, Maire de la commune de Bois d' Hennebourg (76)

La prise en compte des enjeux environnementaux ou sociaux, du coût global et de la performance économique dans les achats n’est pas l’apanage des grosses collectivités ou structures… L’expérience de la commune de Bois d’Hennebourg le démontre bien !

Comptant moins de deux agents, l'équipe municipale de ce village de 500 habitants a intégré les questions environnementales et énergétiques à sa politique de gestion et d'investissements dès le début du précédent mandat municipal.

Les services techniques… Ce sont les élu(e)s ! L’inscription du développement durable au programme politique a permis au Conseil Municipal de se pencher sur ses investissements avec un regard neuf… Prendre en compte le coût global, se projeter sur le long terme afin d’anticiper les variations des coûts de l’énergie, analyser ses besoins pour trouver les solutions les plus adaptées…

Mathias ADER

Mathias ADERMaire de Bois d' Hennebourg

Dynamiques environnementales

Cette dynamique a permis d'identifier des priorités d'actions par rapport aux dépenses de la collectivité et de solliciter dès 2008 un co-financement de l'ADEME Haute-Normandie afin de réaliser un audit énergétique des bâtiments communaux (mairie, salle des fêtes, local associatif, école gérée avec la commune de Bois l'Evêque via le SIVOM...). « Les préconisations issues de l'audit nous ont fourni un état des lieux permettant d'envisager les solutions techniques à mettre en œuvre au regard des capacités de financement de la commune ».

Nouvelles actions

Plusieurs appels d'offres ont ainsi été lancés pour l'achat de chaudières à condensation, de systèmes de régulation thermique et de menuiseries neuves (portes, fenêtres...). Dans la préparation des ces consultations, les spécifications techniques (Art.6 du Code des Marchés Publics) des cahiers des charges ont été rédigées sur la base des référentiels énergétiques en vigueur les plus exigeants pour chaque type de produits ciblés. En parallèle, des travaux d'isolation des toitures ont pu être réalisés par l'agent municipal. A l'occasion de ces travaux, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit de la mairie. « Soutenus par le Conseil Régional, le retour sur investissement de ces équipements est dans notre cas de 6 à 7 ans. L'achat de l'énergie produite, par ERDF, nous est garanti pour 15 ans ! Cette opération génère une recette d'environ 2 000 Euros/an pour la commune. Pour une collectivité dont le CCAS a un budget annuel de 3 000 Euros, ce n'est pas neutre... »

Il est encore tôt pour mesurer avec précisions les économies réalisées. L'hiver doux amène à relativiser les 50 % d'économie révélés par les factures... Les retours positifs des utilisateurs des locaux, qui ont vu leur confort amélioré, constituent quant à eux un premier indicateur encourageant !

A leur échelle, les petites collectivités ont des besoins similaires aux plus importantes. Aujourd’hui nous nous penchons sur nos marchés de mobiliers, de restauration collective, d’entretien des espaces verts… Nos ressources étant plus modestes, il est évident que des mutualisations d’expériences comme celles proposées par le RAN COPER nous sont essentielles !

Mathias ADER

Mathias ADERMaire de Bois d' Hennebourg

Contact